H
X
engitafraesprus

Monts et visites panoramiques

|

Monts et visites panoramiques

Dans les environs immédiates de l'hôtel, nous invitons nos clients à visiter le Mottarone, situé à environ 25 minutes en voiture ou à 15 minutes en téléphérique. Une excursion idéale pour les amateurs de randonnée et de montagne. À 1 497 mètres d'altitude, vous pourrez admirer, depuis ses sommets, les six lacs de la vallée du Pô, les Alpes italiennes et suisses et le majestueux Mont Rose. Le sommet, également équipé pour les sports d’hiver, est accessible en téléphérique ou en voiture en prenant « La Borromea », une route panoramique traversant torrents, forêts centenaires et douces prairies.

Faites une visite suggestive à Locarno et Cento Valli, à 60 km de Stresa, une excursion inoubliable au départ de Stresa, en train, en direction de Domodossola, à travers les célèbres Centovalli jusqu’à Locarno. Pour conclure la visite, vous pouvez organiser un retour amusant et rapide à Stresa en bateau ou en hydroglisseur.

C’est au pied du majestueux Mont Rose, le plus haut sommet d'Europe, que se dresse Macugnaga, à environ une heure de route de Stresa. Un village fondé il y a huit siècles par la population Walser d'origine allemande, riche en traditions et en culture préservées au fil des ans, avec ses maisons de pierre et de bois, ses costumes aux broderies précieuses, et un langage et des traditions typiques. Vous y trouverez des services d'accueil touristique, des installations sportives et de ski modernes.

Les fabricants de parapluies, en l'honneur du métier qui, depuis le XVIIIème siècle, a rendu cette petite ville célèbre sur les collines de Stresa, ont souhaité la présence du Musée du Parapluie de Gignese, que nous vous recommandons, à environ 15 minutes de route de Stresa, avec sa forme polygonale typique des parapluies. Encore aujourd'hui, les parapluies fabriqués de Gignese sont produits, réparés et vendus dans le monde entier.

Ne manquez pas une visite romantique du lac d’Orta, à environ 40 minutes de route de Stresa. Comme l'a écrit Piero Chiara, écrivain célèbre du lac, il s’agit d’ « une aquarelle de Dieu, peinte sur un fond de soie, avec son Mont Sacré se dressant derrière lui, sa rambla mobile flanquée de palais désormais fermés, une place silencieuse aux façades à pointes derrière la feuillage des marronniers et devant l'île de San Giulio... ». Un lieu de silence magique et de raffinement gracieux.